Décès de Gabriel FOLIGNE

 
IN MEMORIAM

Gabriel FOLIGNÉ (1938-2020) et l’histoire de la santé à St-Malo

Son intérêt pour l’histoire s’est manifesté dès sa période étudiante puisque sa thèse de médecine, soutenue à Rennes le 13 Janvier 1969, est titrée : « Contribution à l’histoire hospitalière de l’agglomération de Saint-Malo ». Il se penche alors sur sept cents ans d’évolution de pratiques et d’organisation de la santé des malouins en dépouillant de nombreuses archives. En juin 2014, dans une conférence rigoureuse, très illustrée, non dénuée d’humour, il détaille l’«Histoire des hôpitaux de Saint-Malo, de la licorne au scanner, élargie aux lieux de soins de l’agglomération malouine.» (Annales 2014, pp.201-229, avec de très nombreuses notes). En novembre 2018, lors du colloque L’héritage social et médical de la Grande Guerre, il a présenté un à un « Les hôpitaux militaires à Saint-Malo (1914-1919) » (Coll. Les dossiers de la Société d’Histoire, vol.5, pp.61-77). En 2019 il collabore à l’ouvrage « 75ème anniversaire de la Libération de la Côte d’Émeraude » (publié par l’Association Histoire & Patrimoine du Pays de Dinard/Rance/Émeraude). Il s’attache à décrire l’activité de « L’Hôtel-Dieu et de l’Hôpital du Rosais » en Août 1944 (pp.50-54). Il termine en confiant aux lecteurs, il y tenait beaucoup, le témoignage de sa mère Bernadette Foligné, résidant à Quelmer en Août 1944. Nous perdons un sociétaire sympathique et affable. Il nous laisse une contribution importante à l’histoire sanitaire de notre ville. Jean-Luc BLAISE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *