Du « faux évêque d’Agra » à Mgr de Hercé

Quand :
19 janvier 2015 @ 14:30 – 17:30
2015-01-19T14:30:00+01:00
2015-01-19T17:30:00+01:00
Où :
à la CCI

par M. Dominique CORTYL

L’abbé Guillot de Folleville est né à Saint Servan en 1764 ; Mgr de Hercé, évêque de Dol, le nomme curé de la paroisse Notre Dame de Dol; plus tard, il s’attribue le titre d’évêque d’Agra, sous lequel il est désormais connu, et devient aumônier de l’armée vendéenne; il la suit durant la “virée de galerne”, qui se termine par une extermination particulièrement sanglante; il se constitue prisonnier, est jugé, condamné à mort et guillotiné à Angers en 1794. . Dol, l’armée vendéenne et l’Armée Catholique et Royale sont au cœur de l’évocation, que présentera M. Cortyl*: . Mgr de Hercé, dernier évêque de Dol, a nommé, en 1791, le jeune abbé servannais, Pierre Guillot de Folleville, curé de la principale paroisse de cette ville, dédiée à Notre-Dame. Passant de la situation de prêtre jureur à celle de prêtre réfractaire, il s’illustrera en s’imposant comme (faux) évêque d’Agra, au sein de l’armée vendéenne, où il jouera le rôle de Vicaire aux Armées, grâce à la confiance des généraux, Lescure en particulier. Il accompagne toute la « virée de galerne », jusqu’à son tragique et sanglant dénouement. Après la défaite, il ira à Angers se constituer prisonnier auprès des républicains, sera jugé, condamné à mort et guillotiné en janvier 1794.Mgr de Hercé, quant à lui, hostile à la Constitution Civile du Clergé, a été contraint d’émigrer à Jersey, puis en Angleterre ; c’est à Londres que lui parvient le bref pontifical du Pape Pie VI, le nommant grand Aumônier de l’Armée Catholique et Royale. A ce titre, il participera au débarquement de Quiberon ; après l’échec de l’opération, il refuse de rembarquer et choisit de rester sur la terre ferme, pour soigner les blessés et assister les mourants. Fait prisonnier, il sera jugé à Auray, condamné à mort, et, en dépit des promesses, fusillé à Vannes le 28 juillet 1795. . * M. Dominique Cortyl, Président d’honneur de l’Association François Duine de Dol-de- Bretagne et Vice-Président de l’Association Bretonne. .