Les prisonniers de guerre en pays malouin pendant la « seconde guerre de 100 ans » (1689-1815)

Quand :
18 novembre 2013 @ 14:00 – 17:00
2013-11-18T14:00:00+01:00
2013-11-18T17:00:00+01:00

par M. Yann LAGADEC

Si Saint-Malo accueille, au cours de la guerre de Trente Ans, plusieurs centaines de prisonniers espagnols, notamment de ceux capturés à Rocroi en 1643, c’est principalement au cours du long conflit qui oppose la France et l’Angleterre de la guerre de 1689 à 1815 que le port devient non seulement l’un des principaux lieux de captivité pour les marins ennemis, mais aussi l’une des principales voies d’échange de captifs entre les deux belligérants.C’est ce qu’a illustré cette conférence, centrée sur Saint-Malo/Saint-Servan, mais largement ouverte aussi sur les villes de Dinan et Fougères qui, de la Ligue d’Augsbourg aux derniers soubresauts des guerres de l’Empire, constituent des sortes d’appendices du « système captif » malouin. Les témoignages laissés par nombre de Britanniques sur leurs conditions de captivité en ce coin de Bretagne permettent d’éclairer d’un nouveau jour une histoire trop longtemps marquée par les travaux d’une historiographie maritime française souvent anglophobe.