Les risques naturels à Saint-Malo 1815 – 1914

Quand :
18 février 2013 @ 14:00 – 17:00
2013-02-18T14:00:00+01:00
2013-02-18T17:00:00+01:00

par Pierre-Louis AUFFRET

L’image traditionnelle que nous avons de la cité malouine ancrée sur son rocher occulte assez souvent la perception que nous devons avoir d’une ville qui s’est agrandie sur d’anciens marais, à l’arrière d’un cordon littoral ; pour ce faire, l’homme a dû lutter contre les éléments naturels avant que de s’imposer. Les risques naturels sont de trois types, les marées, les tempêtes et les inondations, agissant le plus souvent séparément, mais parfois de manière concomitante ; dans ce cas, ces risques peuvent se muer en catastrophe, c’est-à-dire entraîner des conséquences dommageables sur un milieu encore fragilisé, comme au XIXème siècle, par exemple. De ce fait, l’homme a dû alors agir de manière constante contre les éléments, pour pouvoir étendre la ville et développer ses activités. Quelles mesures ont-elles alors été prises ? Quelle fut leur efficacité ? Les risques existent-ils toujours ?