Aux armes, paroissiens! Défenses et défenseurs des côtes malouines en 1758

Quand :
17 août 2015 @ 14:30 – 17:00
2015-08-17T14:30:00+02:00
2015-08-17T17:00:00+02:00
Où :
CCI

par M. René COLAS

Daté du milieu du 17ème siècle cet abri, constitué d’une tour de guet extérieure et d’une pièce de vie, permet la surveillance de la côte de la pointe du Grouin à la pointe des Meingas. Cet ouvrage, remarquable autant par sa rareté que par la qualité de sa conservation, domine la pointe du Verger sur le GR34. En complément du bataillon d’infanterie en garnison à Saint-Servan, des Invalides logés au château et de la milice bourgeoise qui garde les remparts de Saint-Malo, les capitaineries gardes-côtes de Dol et de Dinan arment pendant la guerre de Sept-ans deux bataillons de 500 hommes tirés au sort dans leurs paroisses. Rare vestige des multiples batteries et corps de garde échelonnés alors de Château-Richeux au fort La Latte, le poste de guet de la pointe du Verger témoigne de leur contribution à la défense des côtes malouines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *